CENAQ : Des ferrys pour la Corse branchés à quai

CENAQ

Engagée dans une démarche de développement durable, La Méridionale a investi en 2017 dans la solution de branchement électrique à quai (CENAQ) pour une gestion écologique de ses activités. Aujourd’hui, tous nos ferrys vers la Corse  réduisent leur impact sur l’environnement lors de leurs escales à Marseille.

Le nouvel engagement de nos ferrys pour la Corse et le Maroc

Un navire à quai pendant 12 heures consomme l’équivalent de la consommation électrique de 300 logements. Cette énergie sert à alimenter les équipements électriques, comme les moteurs, les frigos, la lumière… Habituellement, elle est produite par groupes électrogènes fonctionnant au diesel. En plus de la pollution, ces appareils génèrent du bruit, des vibrations et des particules polluantes.

Afin d'éliminer ces désagréments et de gérer ses activités de façon écoresponsable, La Méridionale s’est associée avec le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM). La compagnie maritime a investi dans la solution du branchement électrique des navires à quai dès 2016. En 2017,  elle est la première et la seule compagnie maritime en Méditerranée à utiliser la solution CENAQ pour ses ferrys vers la Corse. 

 

Comment fonctionne la connexion à quai des ferrys à Marseille ?

Pour permettre aux navires vers la Corse ou le Maroc d’utiliser l’énergie fournie à quai, un transformateur convertit l’électricité terrestre en un courant utilisable à bord. Si la réalisation technique a nécessité de relever de nombreux défis, les manœuvres à quai sont simples.

À son arrivée au port de Marseille, le navire est branché au réseau électrique terrestre grâce à une potence téléguidée située sur le quai et à une cellule de connexion, à bord du navire. Avant le départ pour Ajaccio et Propriano, la prise qui relie le navire au quai est débranchée et le bateau retrouve son autonomie énergétique. 

 

CENAQ : une solution qui supprime les émissions polluantes 

Depuis janvier 2017, nos 3 navires mixtes (Le Girolata, Le Kalliste et le Piana) sont alimentés en électricité du réseau haute tension, directement depuis le quai. Ceci permet d'éliminer, pour chacun des 3 ferrys pour la Corse ou le Maroc, l’équivalent en émissions de particules (PM10) et de CO2 de plus de 3 000 véhicules/jour* et de 65 000 autres véhicules/jour pour les oxydes d’azote (NOx) [source AirPaca].

Cette innovation écologique supprime aussi le bruit et les vibrations générées par les moteurs. La connexion à quai améliore les conditions de travail à bord mais aussi la qualité de l’environnement pour les riverains du port.  Enfin, elle implique une réduction de la consommation de carburant et des coûts de maintenance et d’entretien. 

CENAQ représente ainsi une solution durable pour la gestion des traversées en Méditerranée effectuées par notre compagnie. 

(*) Véhicules effectuant un trajet aller-retour entre Aix et Marseille (64 kms)