Randonnée dans la Restonica

Faire une randonnée en Corse

RANDONNÉE

Quand vous préparez vos bagages, pensez à glisser dans votre valise vos chaussures de marche. Comme la plongée ou le vélo, la randonnée en Corse est une expérience que l’on n’oublie jamais

Embarquez avec La Méridionale pour Ajaccio, Porto-Vecchio ou même l’Île-Rousse. Après une nuit reposante à bord du Piana ou de l’un de nos nouveaux navires, vous n’aurez qu’une hâte : arpentez les sentiers balisés de l’Île de Beauté.

Randonnée en Corse-du-Sud

Le printemps et l’automne sont les meilleures périodes pour une randonnée en Corse-du-Sud. Pendant ces intersaisons, les températures ne sont ni trop chaudes ni trop fraîches et la nature révèle toutes ses couleurs. Mais vous pouvez faire une randonnée en Corse en été ! Privilégiez les circuits à l’ombre des pins et à proximité des rivières pour vous rafraîchir !

Randonnée à Ajaccio

Vous débutez vos vacances en Corse-du-Sud avec une escale dans la cité impériale ? Des itinéraires, entre mer et montagne, vous attendent pour une randonnée à Ajaccio.

Pour votre première randonnée en Corse, empruntez le sentier des douaniers. Ce parcours de quatre kilomètres relie la tour génoise de la Parata à la plage de Saint-Antoine à travers le maquis. Depuis les chemins escarpés, vous avez une vue à couper le souffle sur les Îles sanguinaires. Le faible dénivelé rend cette excursion de deux heures quarante (aller et retour) accessible à tous, même aux débutants.

Après cet échauffement, vous êtes entraîné pour le sentier des Crêtes. Comme souvent lorsque l’on fait de la randonnée en Corse, plusieurs boucles vous permettent de trouver une activité adaptée à vos capacités. Mais peu importe la durée et le niveau de difficulté. La Méditerranée et le golfe défilent sous vos yeux pendant que vous progressez au milieu des figuiers de barbarie.

Tour génoise de La Parata
Tour génoise de La Parata

Rando à Piana : découvrir les calanques

La découverte des calanques de Piana se fait la plupart du temps par la mer, lors d’une sortie en bateau. Pourtant, les roches rouges qui se jettent dans les eaux turquoise sont aussi spectaculaires depuis la terre.

Là encore, vous avez le choix entre différentes options. Si vous faites une rando à Piana avec de jeunes enfants, optez pour la Tête de Chien. Cette balade d’une heure, à l’ombre, vous emmène jusqu’au château fort. Vous aurez le temps d’admirer les falaises volcaniques et le golfe de Porto tout au long du trajet.

Pour une sortie à la journée, partez à l’assaut du Capu d’Orto, à près de 1 300 mètres d’altitude. Une fois au sommet, le regard embrasse la réserve de la Scandola et la vallée d’Evisa. Mais cette vue se mérite ! Prévoyez six heures pour arriver en haut et revenir. Si l’itinéraire est correctement balisé, un tiers de la randonnée se fait sur un terrain caillouteux. Mieux vaut avoir le pied sûr et aimer escalader un peu !

Randonnée dans les calanques de Piana
Randonnée dans les calanques de Piana

Randonnée à Bonifacio

L’été, les ruelles de la Haute-Ville sont en effervescence. Vous trouverez un peu de calme sur les sentiers de randonnée de Bonifacio et des environs.

Le chemin de Capu di Fenu va de la plage de Paragan à la plage de la Tunara. Au milieu des roches de granit et du maquis gambadent des chèvres. Vous croiserez en plus les vestiges d’un moulin à eau et le phare de Capo di Feno. Cette grande randonnée corse ne présente pas de difficulté. Cependant, vous devrez compter au moins quatre heures rien que pour l’aller. N’hésitez pas à faire une pause dans l’une des criques, presque désertes, pour vous rafraîchir.

Mais inutile de marcher si longtemps pour apprécier la nature. Le Campu Ruminaru, une randonnée d’une heure, part de la citadelle et longe les falaises. 60 minutes, c’est aussi le temps nécessaire pour faire le tour de l’Île Lavezzu. À condition de ne pas vous arrêter en route pour vous baigner ou prendre la marguerite de Corse en photo.

Randonnée autour de Bonifacio
Randonnée autour de Bonifacio

Randonnée à Campomoro, à l’assaut de la tour génoise

En Corse-du-Sud, la rando est également l’occasion de découvrir l’histoire et le patrimoine de l’île.

La tour génoise de Campomoro a été construite après l’attaque de Sartène par les Barbaresques. Elle veille sur le golfe de Propriano depuis 500 ans. Du haut de cette tour, la plus grande de Corse, les Génois scrutaient l’horizon à la recherche de navires ennemis. Maintenant que les bateaux des pirates et des Barbares ne sont plus à craindre, vous profitez d’une vue panoramique sur la Méditerranée pendant cette randonnée à Campomoro.

On accède à l’édifice après une petite heure de marche. Faites ensuite une halte au village de pêcheurs de Campomoro pour déjeuner ou nager dans la baie.

Tour génoise de Campomoro
Tour génoise de Campomoro

Randonnée à Porto-Vecchio

Réputée pour ses plages, la cité du sel fait en plus le bonheur des amateurs de rando en Corse. Des itinéraires, adaptés à tous les niveaux, permettent d’explorer le littoral, la forêt et même les montagnes !

Si vous ne deviez faire qu’une seule randonnée à Porto-Vecchio, ce serait sûrement la Punta di a Vacca morta (pointe de la vache morte en français). Derrière ce nom, un peu lugubre, se cache une promenade de deux heures. À mi-chemin, vous atteignez le sommet, à 1 300 mètres d’altitude. Il offre une vue à 360 degrés sur le village de l’Ospedale, les forêts, la mer Tyrrhénienne et les aiguilles de Bavella.

Baie de Pinarello
Baie de Pinarello

Randonnée en Haute-Corse

En quittant la Corse-du-Sud pour la Haute-Corse, vous découvrirez une autre facette de l’Île de Beauté. Ici, les montagnes sont plus hautes, les balades plus sportives et la nature plus sauvage.
Si vous venez faire de la randonnée en Haute-Corse, préférez les mois de mai à octobre. La neige persiste en altitude jusqu’au début du printemps et certains sentiers sont fermés. Si vous venez en Corse pour la randonnée du GR20 en avril, commencez par Conca et remontez jusqu’à Calenzana. Ainsi, la neige aura le temps de fondre.

Randonnée à Calvi

Certains viennent à Calvi pour ses festivals et sa vie nocturne, d’autres pour ses randonnées. Mais rien ne vous empêche de concilier les deux ! Prévoyez tout de même une vraie nuit de sommeil avant votre excursion. Les randonnées à Calvi et ses environs sont plutôt longues et nécessitent d’être bien préparé.

Vous rêvez d’une balade en Corse le long de la mer, en compagnie des balbuzards pêcheurs et des cormorans huppés ? Rendez-vous sur le sentier des douaniers, entre Calvi et la presqu’île de la Revellata. Au cours de ces quatorze kilomètres, vous pourrez contempler la citadelle, vous baigner dans des criques désertes et apercevoir les roches rouges de la réserve de la Scandola. Mais cette escapade est à réserver aux bons marcheurs : il vous faudra au moins trois heures pour rejoindre le phare.

Phare de la Revellata à Calvi
Phare de la Revellata à Calvi

Randonnée en Balagne en Corse du Nord

Calvi n’est pas la seule destination pour une rando en Balagne. Son éternelle rivale, l’Île-Rousse, propose également de belles promenades.

La plus accessible des randonnées de l’Île-Rousse est sans doute celle qui part du centre-ville pour aller jusqu’à l’île de la Pietra. 45 minutes suffisent pour traverser la jetée. Vous pourrez ensuite admirer la ville depuis le phare ou la tour génoise.

Mais faire de la randonnée en Corse du Nord et explorer la Balagne, c’est surtout découvrir ses villages, leurs ruelles, leurs églises et leurs spécialités locales. Laissez votre voiture au parking pour les visiter à pied ! Suivez par exemple les chemins muletiers qui sillonnent Montegrossu et les hameaux alentour ou marchez de Lumio jusqu’à Occi, un village fantôme niché à 370 mètres d’altitude.

En été, quand le soleil invite à la baignade, prenez le train Trinichellu jusqu’à Algajola ou Bodri et revenez en marchant le long de la Méditerranée. Vous pourrez vous arrêter aussi souvent que vous le voulez pour nager dans une mer translucide et vous reposer sur les plages de sable fin.

Village abandonné d'Occi à côté de Lumio en Balagne
Village abandonné d'Occi à côté de Lumio en Balagne

Corte : rando dans le parc régional de Corse

Le parc régional abrite les plus connues des randonnées en Corse. Le GR20 et les sentiers Mare a Mare le traversent. Mais, même si vous n’êtes pas un athlète chevronné, vous pouvez apprécier la beauté de cette zone protégée. À Corte, les randos ne manquent pas, que vous soyez un sportif accompli ou un débutant.

En posant vos valises dans la capitale historique et culturelle de la Corse, vous pourrez facilement partir en rando au lac Nino. Perché à 1700 mètres, au cœur du massif du Rotondo, le lac émerge au milieu d’une pozzi. Cette pelouse verte et épaisse est parsemée de piscines naturelles aux eaux transparentes.

Mais vous pouvez aussi remonter le cours de la Restonica jusqu’à sa source : le lac Melo. Son bleu sombre tranche avec les roches grises et la végétation. S’il vous reste de l’énergie, et que vous aimez les routes escarpées, continuez jusqu’au lac de Capitello, le plus profond de Corse.

Lac de Nino - GR20
Lac de Nino - GR20

Randonnée au Cap Corse

Le Cap Corse est parfois surnommé Little Corsica tant il offre un condensé de ce que l’île a de plus sauvage et de plus emblématique. Tout n’est que villages à flanc de montagne, falaises qui tombent à pic dans la mer et plages de sable fin. Et comme toujours en Corse, les randonnées sont le meilleur moyen de profiter de ce paysage unique.

Vous retrouvez ces atouts lors d’une randonnée au Cap Corse. Les marcheurs aguerris se lanceront dans un périple sur les crêtes du Cap Corse, un itinéraire de 48 kilomètres entre Bastia et Barcaghju.

Si vous voyagez avec de jeunes enfants (ou que vous êtes venu dans la région pour vous reposer), mieux vaut emprunter le sentier des douaniers. Les vues sur l’Italie et les îles Finocchiarola vous laisseront un souvenir impérissable. Mais le dénivelé est beaucoup moins important ! Plusieurs boucles courtes (moins de trois kilomètres) permettent également de visiter Nonza, Centuri et Rogliano.

Îles Finocchiarola dans le Cap Corse
Îles Finocchiarola dans le Cap Corse