Informations et réservations

0 970 83 20 20
Lundi au samedi de 8h à 18h

Actualités

05/07/2018
Mission ecovolontaire CorSeaCare 2018

La Méridionale parraine la mission d'écovolontariat scientifique et pédagogique au service de la mer et de la biodiversité


corseacare-kayak-trimaran

Avec moins de 1% de la surface des océans, la Méditerranée accueille
plus de 15% de la biodiversité marine connue. Mais elle est en passe
de devenir aujourd'hui une mer morte en raison de la pollution plastique,
du réchauffement, de la surpêche ou encore des contaminations chimiques.

 


Mare Vivu, une association pour alerter les consciences


Implantée dans le village cap corsin de Pino, l'association Mare Vivu a été créée à l'initiative de deux étudiants corse, conscients des enjeux économiques et environnementaux propres à la Mer Méditerranée, et désireux de s'engager pour la sauvegarde des écosystèmes marins.
À 26 ans, Pierre-Ange Guidicelli et Anthony-Louis Fusella organisent leur troisième mission d'écovolontariat scientifique et pédagogique dans le but d'alerter le grand public sur la situation critique de la Méditerranée.
Leur "Mission CorSeaCare 2018" vient de remporter parmi 43 autres associations le prix "Mon projet pour la planète" initié par le ministre Nicolas Hulot dans le cadre du Plan Climat.

CorSeaCare 2018 : écovolontariat scientifique sur la biodiversité marine

La Méridionale est fière de parrainer cette Mission CorsSeaCare 2018, un projet écovolontaire portée par l'association Mare Vivu. Du 8 juillet au 8 août, un  kayak trimaran sillonnera les côtes corses pour recueillir des données océanographiques et sensibiliser la population sur les dangers qui menacent la mer méditerranée. Au cours de leur périple, les étudiants vont :

  • Collecter des données sur la biodiversité des littoraux (BioLit)
  • Effectuer des recherches sur la prolifération des méduses (ACRI)
  • Recenser les espèces marines (OBSenMer)
  • Assurer une surveillance bioacoustique des écosystèmes marins
  • Mesurer la pollution plastique
  • Nettoyer des plages

Pendant leur traversée le long du littoral corse, des actions pédagogiques seront menées auprès de la population telles que des projections de films, des nettoyages de plages, des ateliers ludiques et de sensibilisation pour les enfants, des conférences… Suivez les différentes étapes de la "Mission CorSeaCare 2018" sur Facebook !

Focus sur les nettoyages de plages

Selon le rapport dévoilé par WWF à l'occasion de la journée mondiale de l'océan le 8 juin 2018, la pollution atteint des niveaux record en mer Méditerranée. Le plastique représente aujourd’hui 95% des déchets sur les plages et en surface de la Grande Bleue. La Mission CorSeaCare a programmé plusieurs nettoyages de plages à différentes étapes de son parcours, parfois même en partenariat avec Surfrider Fundation Europe comme à Pinarellu ou à Nonza. Le nettoyage de plages vise à sensibiliser les enfants comme les adultes à la pollution plastique et surtout aux microdéchets "résultat de la décomposition des plastiques, extraordinairement nocifs puisqu'ils sont repris dans l'environnement" comme le précise Isabelle Autissier, présidente de WWF France.

Retour à la liste des actualités

Rocket Fuel